L’histoire de l’OPEL Corsa

histoire de OPEL Corsa

L’Opel Corsa est une supermini produite par Opel, la filiale européenne de GM Motors, depuis 1982. Elle a également été vendue sous diverses autres marques (notamment Vauxhall, Chevrolet et Holden) et a donné naissance à divers dérivés sur différents marchés, qui sont tous répertoriés dans les sections appropriées ci-dessous. Notez que la première version de Vauxhall (qui était basée sur la première Corsa) n’était pas connue sous le nom de Vauxhall Corsa, mais de Vauxhall Nova.

Malgré sa présence mondiale, elle n’a jamais été vendue aux États-Unis ou au Canada.

La Corsa est construite à Saragosse en Espagne, et dans d’autres pays comme l’Allemagne (Eisenach), l’Argentine (Rosario), le Brésil (São Caetano do Sul et São José dos Campos), la Colombie (Bogotá), le Mexique (Ramos Arizpe), l’Afrique du Sud (Port Elizabeth), l’Inde (Halol) et la Chine (Shanghai).

La Corsa à traction avant a été lancée en avril 1983 pour remplacer l’Opel Kadett C City. Construites à Saragosse, en Espagne, les premières Corsa étaient des modèles bicorps à trois portes et des berlines à deux portes, les versions à quatre et cinq portes arrivant en 1984. Le modèle de base s’appelait simplement Corsa, qui a été suivi par la Corsa Luxus, la Corsa Berlina et la Corsa SR sportive. Six ans plus tard, la Corsa a reçu un lifting, qui comprenait un nouveau bouclier avant et quelques autres changements mineurs. Les modèles étaient appelés LS, GL, GLS et GT. La Corsa était connue sur le marché britannique sous le nom de Vauxhall Nova.

La puissance était fournie par des moteurs à essence de 1,0 L, 1,2 L, 1,3 L et 1,4 L qui étaient peu performants mais très économiques. Il existait également un moteur diesel de 1,5 litre, qui était également utilisé dans l’Isuzu Gemini à peu près à la même époque. Tous ces moteurs (à l’exception du moteur diesel de 1,5 litre et du moteur de 1,0 litre, qui étaient basés sur l’unité à soupapes en tête de la Kadett C) étaient basés sur des conceptions éprouvées de la famille II de GM. Les moteurs et la plupart des composants mécaniques étaient dérivés de ceux utilisés dans l’Astra/la Kadett.

Un rare modèle “Sport” a été produit à partir de 1983 afin d’être homologué pour la classe des moins de 1300cc du groupe A des rallyes du championnat britannique. Ces modèles sport étaient équipés de la suspension SR, du moteur SR avec deux carburateurs Weber 40 DCOE, d’un arbre à cames sur mesure, d’une boîte de vitesses GTE à rapports rapprochés et de quelques luxes. Ce moteur développait 93 ch et permettait une vitesse de pointe de 180 km/h avec un temps de 0 à 100 km/h de 8,9 secondes. Ces modèles sont de loin les plus rares (500 produits) et acquièrent donc un prix de marché élevé s’ils sont disponibles.

Un moteur 1.6L à injection multipoint de 100PS (74kW) et capable de 186km/ h (116mph) a été ajouté plus tard à la Corsa/Nova, donnant des performances décentes et étant badgé comme GSi (GTE dans les modèles préfacelift au Royaume-Uni, les modèles ultérieurs étaient tous appelés GSi). Un modèle équipé d’un moteur 1,4 l de 82 ch (60 kW) à injection multipoint est également disponible sous le nom de SRi, qui était sinon mécaniquement identique à la GSi.

Le design a été rafraîchi en 1990 avec de nouveaux pare-chocs, phares, calandre et intérieur, mais la voiture montrait son âge face à une forte concurrence comme la Renault Clio et la Peugeot 106.

La Corsa a été vue pour la première fois à son stade de pré-production dans une variété de médias (magazines automobiles, publicités, photographies, etc.) en 1992, mais en 1993, la Corsa B a finalement été dévoilée, et au Royaume-Uni, Vauxhall a abandonné le nom Nova, la voiture étant désormais connue sous le nom de Corsa. L’année suivante, elle est lancée par Holden en Australie, sous le nom de Barina, remplaçant une version de la Suzuki Swift vendue sous ce nom. Ce fut un succès, et la première voiture de fabrication espagnole à être vendue en quantités importantes sur le marché australien.

Elle était équipée de moteurs à essence 1.2L de la famille 0, 1.4L et 1.6L de la famille 1, ainsi que d’un moteur turbodiesel 1.5L économique. Contrairement au modèle précédent, il n’y avait pas de version berline, mais une version a été conçue au Brésil pour le marché latino-américain, les berlines étant préférées aux bicorps. Elle a également été introduite en Afrique du Sud et en Inde. Un break, un fourgon et un pick-up ont également été lancés.

Un article sponsorisé par : https://donilocation.ch/vehicules/location-opel-corsa/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code